“Célébration de la journée internationale de la fille 2021”

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Le 11 octobre est la Journée Internationale de la Fille. Si depuis 2011, Madagascar a institué la célébration de cette journée, la FISA MADAGASCAR n’a commencé à le faire qu’à partir de 2019 abordant à chaque fois les différentes thématiques des Droits en Santé Sexuelle et Reproductive.

Pour cette année 2021, la FISA MADAGASCAR a célébré la journée internationale de la fille d’une manière à ce que plusieurs intervenants soient conscients de la situation en droit santé sexuelle et reproductive des filles malagasy. Ainsi, une table ronde sur la situation des DSSR, touchant spécifiquement les influenceurs, animateurs – journalistes TV et artistes, s’est tenue au Carlton Anosy du 22 octobre 2021. Une opportunité de sensibilisation et d’échanges avec ces acteurs de différents domaines pour le bien-être de la jeunesse Malagasy notamment les filles.

Les participants à “La table ronde des influenceurs sur la situation des Droits en Santé Sexuelle et Reproductive des jeunes filles à Madagascar”

L’objectif de cette activité est de permettre aux personnes vulnérables notamment les filles Malagasy d’avoir accès à l’information et à une éducation sur la santé sexuelle et reproductive.

Spécifiquement :

  • d’Exposer la situation sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes Malagasy,
  • Renforcer la capacité des participants sur la Santé Sexuelle et Reproductive,
  • d’Assurer des échanges dynamiques entre tous les participants sur la situation de Droit en Santé Sexuelle et Reproductive des filles Malagasy.

L’événement était riche en échange entre les participants et en partages d’expériences personnelles et professionnelles, toujours sur le thème Droit en Santé Sexuelle et Reproductive. Avec amplification de la discussion sur la réalisation, l’efficacité et l’impact des différents programmes comme l’Education Sexuelle Complète, l’Education à la Vie en Harmonie, les participants ont montré leur volonté de contribuer à cette lutte pour l’amélioration du bien-être des jeunes mais surtout des filles Malagasy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus d'actualités